À découvrir : le Mont Ararat, sur les traces de l’Arche de Noé

L’histoire chrétienne de l’Arménie est étroitement liée à celle du mont Ararat, tout proche, qui, bien que situé en Turquie, figure au centre de ses armoiries. Qui dit mont Ararat, dit forcément arche de Noé.

L’Arche de Noé :
mythe biblique ou réalité historique ?

Le mont Ararat, culminant à 5 137 mètres, est une montagne emblématique non seulement pour l’Arménie mais aussi pour l’histoire biblique. Selon la tradition, c’est ici que l’Arche de Noé aurait échoué après le Déluge. Cette légende, racontée dans la Bible, a captivé l’imagination de nombreux explorateurs et chercheurs.

Bien que des expéditions aient été menées pour retrouver les vestiges de l’Arche, aucune preuve concluante n’a été découverte. Cependant, cette quête a renforcé le statut mythique du mont Ararat et attiré des pèlerins du monde entier.

Le mont Ararat : symbole de l’identité arménienne

Le Mont Ararat est bien plus qu’un simple pic montagneux pour les Arméniens. Il est un symbole national, profondément enraciné dans leur culture et leur identité. Situé à la frontière entre l’Arménie et la Turquie, il est visible depuis la capitale arménienne, Erevan, et représente un lien tangible avec l’histoire ancienne du pays.

De nombreux poèmes, chansons et œuvres d’art célèbrent cette montagne majestueuse, évoquant à la fois la beauté naturelle et le patrimoine spirituel de l’Arménie.

Pèlerinages et excursions au mont Ararat

Pour les amateurs de randonnées et de pèlerinages, le mont Ararat offre des défis et des récompenses uniques. Bien que l’ascension soit exigeante, elle attire chaque année des alpinistes et des pèlerins désireux de se rapprocher de ce site légendaire. Les visiteurs peuvent également explorer les régions environnantes, riches en monastères anciens et en paysages époustouflants.

La montée du mont Ararat est non seulement une aventure physique mais aussi une expérience spirituelle, permettant aux pèlerins de se connecter avec les récits bibliques et l’histoire arménienne.

Découvrir Erevan et ses monastères avec Bipel

Le mont Ararat reste un lieu de fascination et de dévotion, mêlant légende biblique et patrimoine national. Que ce soit pour son lien avec l’Arche de Noé ou pour sa beauté naturelle, il continue d’attirer et d’inspirer les voyageurs du monde entier. Bipel vous invite à découvrir ce symbole emblématique de l’Arménie, où histoire, culture et spiritualité se rencontrent au sommet.

Les pélerinages en Arménie

  • « J’ai vécu personnellement ce pèlerinage en Italie tant sur le plan spirituel qu’artistique comme un cadeau de la vie. J’ai été impressionnée par la richesse spirituelle et artistique de Ravenne avec ses mosaïques aux couleurs à la fois fraîches et étincelantes du Vème VIème siècle. […] La visite de la ville de Padoue et la basilique dédiée à St Antoine avec son tombeau et ses reliques, agrémentée des commentaires de notre accompagnateur sur la vie de St Antoine a été enrichissante. Mais le trésor de Padoue, pour moi, est la chapelle des Scrovegni décorée par les fresques de Giotto, très importantes dans l’histoire de l’art et qui relatent des scènes d’évangiles. […] La visite de Venise puis de San Giogio di Magiore resteront gravés en moi. »

    Marie-Christine
  • « Dans ce pèlerinage en Terre Sainte qui fut une réussite, BIPEL a su y contribuer par la qualité de ses conseils, le sérieux de la préparation, sa capacité à conjuguer. L'alchimie qui fait qu'un pèlerinage est réussi tient à la conjugaison de bien des composantes… BIPEL est un des facteurs de succès. »

    Richard
  • « Nous sommes revenus enchantés de notre séjour à Rome, organisé par BIPEL. L’accueil avait été particulièrement qualitatif, et notre programme a été adapté aux souhaits des différents participants. Nous avons assurément vécu un pèlerinage inoubliable, et nous voulions vous remercier très sincèrement pour votre accompagnement, et pour sa préparation. »

    Michel
  • « Nouveaux dans un groupe où plusieurs se connaissaient, nous nous sommes rapidement sentis à l’aise lors de ce pèlerinage en Normandie. Ce fut, pour nous, une oasis de joie, de fraternité, et de prière. Joie de découvrir des lieux inconnus, riches d’histoire et de spiritualité : Alençon, Lisieux, St Michel et Pontmain ; de l’émotion à Oradour, Arromanches et Colleville au souvenir de tant d’hommes et de femmes qui ont donné leur vie pour la Patrie. Fraternité entre tous les participants avec bienveillance. Prière tout au long de la journée, le matin pour bien démarrer, le soir pour revisiter le déroulement du parcours. Et la messe quotidienne. »

    Jeannine & André