UN CAREME DE PAIX

Le Pape François nous appelle à offrir notre jeûne et nos prières pour la paix en ce mercredi des Cendres.

Eleonore , Responsable développement

 

Mais alors que nos pensées remplies de tristesse et d’inquiétude sont toutes tournées vers l’Ukraine depuis quelques jours, nos cœurs eux ne doivent-ils pas être remplis de Foi et d’Esperance alors que le carême commence ?
Les mots de Mgr Borys Gudziak, Archevêque Métropolitain de Philadelphie pour les Ukrainiens catholiques des États-Unis, nous rappelle que toute notre vie est un chemin vers Dieu, un pèlerinage où nous devons sans cesse faire acte d’abandon, de confiance et de conversion :
“Chers frères et sœurs,
Aujourd’hui nous débutons une nouvelle étape de notre pèlerinage : celui de la crainte vers la dignité.
Le Seigneur, notre Dieu accorde la dignité à toi, à moi et à chaque personne.
Il nous donne sa dignité divine, la dignité de son Esprit, nous proposant de vivre avec Lui, de donner et d’offrir la vie.
Nous sommes confrontés à un grand danger de destruction, d’effacement de notre dignité et de la souveraineté de notre État. De tout ce qui nous est cher.
Et ce qui est important en ce moment, c’est de ne pas concéder à « l’ennemi de l’humanité » plus de pouvoir qu’il n’en a déjà dans ce monde. Il faut repousser le diable et nous tourner vers la face de notre Sauveur.
Cette nouvelle étape de notre pèlerinage commence dès aujourd’hui. Marchons ensemble, avançons forts, assurés et confiants. […] Il faut se soutenir les uns les autres. Il ne faut pas perdre notre temps en inquiétudes, peurs, ni fantasmes terrifiants. En revanche, il faut agir : chaque jour aider quelqu’un, aider les proches des soldats, informer les gens, rendre heureux notre prochain.
Commençons et finissons chaque jour dans la prière. Car en Dieu est la vérité, la justice et notre force.
Que le Seigneur bénisse nos défenseurs. Que Dieu bénisse l’Ukraine. Que notre Sauveur vous bénisse et installe la paix dans votre cœur, que vous soyez forts et que vous puissiez cheminer de la crainte vers la Dignité donnée par Dieu. “
Avec nos frères ukrainiens, plaçons ce carême sous le signe de la Paix et de l’Esperance, demandons au Seigneur de faire tomber une pluie de guérison sur notre monde malade et souffrant, et supplions la Très Sainte Vierge Marie de réunir sous son manteau de Miséricorde tous les pécheurs que nous sommes.
Convertissons-nous, unissons nos cœurs et marchons ensemble en pèlerinage vers le Seigneur !
Toute l’équipe BIPEL vous souhaite un saint et beau carême.
­